La sensibilité au gluten existe ou pas?

PRÊT À CHANGER VOTRE VIE? Prenez rendez-vous dès aujourd’hui!

7 février 2017

Comments:

0
 février 7, 2017
 0

La sensibilité au gluten existe ou pas?

MaNaturopathe.com_la_sensibilité_au_gluten

Category: Alimentation

 

 

Croyez-vous à l’intolérance au gluten ou vous pensez que c’est une mode ? Êtes-vous de ceux et celles qui ne croient toujours pas que la sensibilité au gluten non-coeliaque est réelle? Voici une étude récente qui peut vous convaincre !

 

Mais tout d’abord, faisons la différence entre la maladie cœliaque et la sensibilité au blé non-coeliaque ou sensibilité au gluten.

 

La maladie cœliaque (MC) :

  • est une maladie auto-immune caractérisée par une réponse immunitaire inflammatoire du gluten, de blé, le seigle, l’orge, et des protéines apparentées.
  • provoque un changement dans la structure des tissus intestinaux : atrophie des cellules épithéliales appelées villosités et un agrandissement de cryptes intestinales.
  • est fortement associée à un défaut génétique DQ2 et DQ8 du gène HLA.
  • augmente les anticorps transglutaminase 2 (TG2) dans le sang.

La sensibilité au blé non-coeliaque (NCWS, Non-celiac wheat sensitivity):

  • est une réponse à l’ingestion de blé ou de gluten, mais sans les marqueurs caractéristiques de la maladie cœliaque.
  • provoque des symptômes qui peuvent aller de l’inconfort du système digestif  à la fatigue et à d’autres problèmes neurologiques.
  • est améliorée avec un régime sans gluten.

 

Sensibilité au blé: est-ce réel?

 

Dans une étude récente, les chercheurs du Columbia University Medical Center ont cherché à obtenir des preuves objectives pour déterminer si la sensibilité au blé non-coeliaque est réelle.

 

  • 80 individus ayant une sensibilité au blé non-coeliaque déclarée (NCWS),
  • 40 individus atteints de maladie cœliaque
  • 40 sujets sains pour l’étude.
  • Les chercheurs ont pris des échantillons de sang et biopsies intestinales de tous les 160 patients.

 

Ils ont trouvé que les individus sensibles au blé non-coeliaque ont un intestin hyper perméable ou communément appelée “leaky gut”.  Ce n’est pas vraiment surprenant, car nous savons que la gliadine, une composante du gluten, peut affecter les protéines des jonctions serrées de l’intestin.

 

De plus, les sujets du groupe NCWS avaient une activation immunitaire dans tout le corps. Les bactéries et autres microbes à l’intérieur de l’intestin «fuient» dans la circulation sanguine, ce qui donne une réponse inflammatoire chronique. (référence)

 

  • Il on trouvé des lésions aux cellules épithéliales semblables au groupe de la maladie cœliaque.
  • L‘inflammation et les marqueurs de dommages cellulaires sont améliorés de manière significative après six mois d’une diète sans gluten.

MaNaturopathe.com_hyperpermeabilité_intestinale

La sensibilité au gluten existe ! Voici comment la tester.

 

  • Un test Cyrex Array 3 qui teste votre potentiel pour la réactivité et l’auto-immunité des protéines de blé et de gluten. Il doit être commandé par un professionnel de la santé.
  • Rien ne vaut l’expérience:  Éliminer le gluten de votre alimentation pendant 60 jours et ensuite réintégrer le gluten, en prenant bien en note tous vos symptômes. C’est la meilleure façon de déterminer votre tolérance pour le gluten.

Convaincu? Je l’espère. La sensibilité au gluten est bien réelle est maintenant nous avons accès à des tests et une étude pour le prouver. Je suis confiante qu’il y aura plus d’études allant dans ce sens.

 

J’aimerais entendre parler de vous. Avez-vous d’autres conseils? Commenter ci-dessous ou sur ma page Facebook. Assurez-vous de partager ces conseils avec vos amis et votre famille.

 

Dominique Abran ND.A.

514.814.8784.

dominique.abran@manaturopathe.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>